Ce jeudi soir, 25 élèves du MLK ont eu la possibilité de participer au "RDV Africadoc" à l'Institut Français pour visionner deux documentaires réalisés par de jeunes réalisateurs burkinabés prometteurs : Delphine Yerbanga et Kiswensida Parfait Kaboré. Arrivés en avance, les enfants se sont promenés aux alentours et ont eu la chance de pouvoir se faire photographier devant l'hôtel de ville illuminé de Ouagadougou grâce à la "complicité" bienveillante des éléments de la police municipale.

Ce festival a été l'opportunité de faire découvrir la création chorégraphique moderne à nos élèves. Ils ont pu se frotter à un art inconnu pour la plupart d'entre eux, ce qui n'a pas manqué de les interpeller et de les faire réagir. Ainsi ils ont assisté à deux spectacles totalement différents. Le premier, intitulé "La hyène" nous explique de manière fantastique et comique la cupidité et le mensonge dans les rapports entre les hommes.

Ce jeudi 24 janvier, l'Institut Français a invité nos élèves de 6° et de 5° à participer à une cérémonie et à un atelier intitulé "Créons l'avenir que nous voulons". En effet, un jeune élève de 5° du lycée français de Ouagadougou vient de recevoir le Second prix de la Dissertation Internationale de l'UNESCO et de la fondation japonaise GOI PEACE pour la catégorie enfant. C'est la première fois qu'un enfant de l'Afrique subsaharienne obtient cette distinction! Pour cette dissertation, les enfants devaient composer autour du thème "Créons l'avenir que nous voulons".

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision (FESPACO), après quarante-deux ans d'existence, s'est imposé comme la plus grande manifestation cinématographique du continent africain. Le FESPACO est non seulement la fête du cinéma africain, mais également un grand rendez-vous culturel panafricain reconnu par les professionels.

Le  1er février 2014, une trentaine d’élève du Collège Martin Luther King s’est rendue à l’Institut Français Georges Méliès de Ouagadougou pour assister à une représentation du «  Malade Imaginaire » de Molière, originalement écrite en 1673. Dans la salle en plein air de l’Institut, on se bousculait pour avoir des places, chose plutôt inhabituelle. Après quatre siècles, Molière remplit encore les salles, même en Afrique ! La pièce nous fut interprétée par une troupe de théâtre burkinabé : la compagnie Marbayassa. 

CONTACTEZ-NOUS

  • En arrivant de Ouagadougou, après la gendarmerie de Ziniaré, tourner à gauche et prendre la route de Donssin. Après 1 km le lycée est à votre droite !
  • +226-25-30-99-00
  • +226-25-50-05-00
  • jdglauser @ yahoo .fr

Parrainage et Dons

Le Lycée MLK est un projet jeune qui dépend encore de la générosité de parrains et de donateurs

Comment nous soutenir?